Sauf le voile, c’est le vêtement qu’elle conserve pendant tout le cours de la représentation

Ainsi quand la voix passe du langage parlé au chant, l’auditeur passe d’états non persistants et très légèrement sentis à des états persistants et profondément sentis. Travailler pour cette élite, c’est donc travailler pour tous, c’est conspirer contre l’ignorance et le mauvais goût, en éveillant les meilleurs instincts de la foule, en la conviant à la jouissance d’un idéal supérieur.

On en a une preuve dans ce fait que dans une seconde de sommeil le rêve fait entrer une suite considérable d’événements. En résumé, il y a contradiction entre la perspective trompeuse du décor et la perspective véritable à laquelle se soumet naturellement l’acteur. L’école réaliste devra tendre à redevenir une école idéaliste. Après une minutieuse exposition, dont tous les détails font ressortir l’épicurisme de Fritz et son égoïsme de vieux garçon, on s’est mis à table, et ce repas de gourmand, digne couronnement de toute cette exposition, un instant interrompu par l’arrivée de Sûzel, se continue, les vins les plus fumeux succédant aux plats les plus succulents, lorsque soudain résonne un coup d’archet: c’est le violon du bohémien Joseph, qui tous les ans, le jour de la fête de Fritz, vient avec quelques-uns de ses compagnons exécuter un morceau sous les fenêtres de son ami. L’auteur cherche à nous intéresser à ces émotions en éveillant sympathiquement notre sensibilité, c’est-à-dire notre susceptibilité à l’impression des choses morales.

Tantôt elle agit directement sur l’esprit d’un personnage, tantôt elle prête sa voix à son âme émue et muette; quelquefois, acteur elle-même dans le drame, elle évoque et dessine à nos yeux une image avec une puissance et une précision véritablement magiques et que n’atteindrait pas un récit littéraire. Conjonction de l’idéal et du réel.

Il est certain que nous n’allons pas à la Comédie-Française, à l’Ambigu ou au Châtelet dans les mêmes dispositions d’esprit, et que selon le milieu théâtral nous inclinons à rechercher tantôt un plaisir où l’esprit aura la plus grande part, tantôt un plaisir plus ou moins fortement imprégné de sensualisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *