Tout le monde sait qu’un certain nombre des théâtres de paris ne vivent que par la

Il doit, en un mot, s’efforcer de mériter les applaudissements du public, mais se montrer sévère sur les moyens de les lui arracher.

Pièces où domine l’imagination. C’est jour de grande soirée chez la reine d’Illyrie; sous l’apparence d’un bal, il s’agit d’une réunion politique où vont se prendre des résolutions viriles.

A cette observation d’ordre physiologique on objectera, qu’en réalité il nous est possible dans le même moment d’écouter, de regarder et de penser. Ce n’est pas l’eau qui suggère au rabbin l’idée de sonder le coeur de la jeune fille; elle ne lui offre que le moyen immédiat d’y parvenir. Son aspect farouche doit d’ailleurs imprimer dans l’esprit des spectateurs une idée de rudesse inexorable; or modifier quoi que ce soit dans le costume sous lequel il nous apparaît, substituer à ce vêtement de soldat un plus riche costume de roi, ce serait en quelque sorte laisser planer l’espoir d’une magnanimité qui n’est pas dans son caractère entier et violent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *