Tous les jours il peut nous arriver d’assister à des comédies plus spirituelles ou plus amusantes

Au pied du premier lit, à droite, une soeur, veillait; dans le lit était étendue une moribonde, dont le visage à demi fracassé était recouvert d’un voile de gaze. Les actrices moins portées à exagérer les effets.

Si celle-ci est assez sensée pour joindre à l’observation réaliste la méthode classique, toute psychologique, elle assurera le salut de l’art moderne, en lui infusant une vie nouvelle; mais, si elle rejette tout compromis, par mépris irraisonné de l’idéal, elle usera ses forces à des besognes minuscules, et l’art désagrégé se dispersera en poussière. On peut donc affirmer, sans crainte de se tromper, que l’abus et l’excès de la mise en scène tendent à la décadence de l’art dramatique.

Le véritable orage qui s’apaise, c’est celui qui s’était soulevé dans le coeur de Valentin, et la véritable étoile, ce n’est pas celle que pourrait allumer le metteur en scène dans le ciel de son décor, c’est celle de l’amour qui se lève dans l’âme purifiée de Valentin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *