Nous pouvons donc dire que, pour être perçues à la fois, des impressions auditives, optiques et

Certes ce sera un spectacle touchant si nous ne voyons en lui qu’un père, en tout semblable à nous, se lamentant sur la perte d’un fils bien-aimé. Dans la comédie de Molière, pour prendre un exemple, l’argent ne s’est pas encore incarné dans un personnage spécial; mais au XVIIIe siècle nous voyons se dessiner l’image du financier. Elle a quitté le pallium qui l’enveloppait et elle paraît sur la scène couverte seulement de cette tunique légère qui laisse voir son cou et ses bras, nus jusqu’aux épaules. Avec un costume mieux approprié à la situation, l’actrice jouera plus facilement son rôle et le jouera mieux.

Nous pouvons donc conclure que, si le réel est le vrai dans la présentation des phénomènes, il n’est pas toujours le vrai dans la représentation de ces mêmes phénomènes. Il consiste uniquement dans une tunique de laine blanche. L’ART DE LA MISE EN SCÈNE CHAPITRE PREMIER Le succès n’est pas la mesure de la valeur intrinsèque d’une oeuvre dramatique. Si donc il y a des traditions en ce qui concerne le jeu et la diction des acteurs, il n’en saurait être de même des décorations et des costumes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *