Si l’un d’eux doit représenter une scène de folie, ira-t-il à bicêtre étudier un fou particulier

C’était, en effet, dans les évolutions du choeur que consistait presque toute la mise en scène.

C’est en ce sens que le comédien doit toujours étudier la nature; car il est nécessaire qu’il compare, le plus souvent possible, la présentation et la représentation des phénomènes, afin de discerner si les traits dont il revêt ses imitations ont bien tous le caractère général qui sera pour tous les spectateurs la marque de la vérité, et de découvrir peut-être quelque trait nouveau qui soit de nature à rendre la ressemblance plus parfaite. L’école réaliste devra tendre à redevenir une école idéaliste. Mais il est un détail sur lequel j’appellerai l’attention de l’acteur chargé de ce rôle, et dont je dois parler, puisqu’il se rapporte précisément à la mise en scène. Ces représentations ne sont pas moins salutaires au public; et n’auraient-elles que le mérite de former et de purifier son goût, d’élever et d’agrandir son esprit, qu’elles contribueraient ainsi à la culture générale des lettres, au maintien des bonnes moeurs et aux insensibles progrès de la civilisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *