Ainsi nous constatons une confusion constante entre les actes et les tableaux, et il est manifeste

Le metteur en scène et l’acteur doivent donc s’attacher à bien déterminer les traits généraux des êtres dont ils doivent exposer aux yeux du public la représentation théâtrale, et les caractères communs de tous les phénomènes particuliers qui composent l’idée qu’ils veulent rendre sensible et visible. Son regard ne pénètre pas plus profondément que sa pensée; l’un et l’autre s’arrêtent aux surfaces et son génie se complaît dans les apparences.

Pour en revenir à Phèdre, c’est ainsi qu’elle doit sortir de son appartement, pâle et enveloppée de la tête aux pieds, succombant dans sa faiblesse sous le poids de sa coiffure et de ses vêtements.

Des milieux contingents. Et cependant sa gloire aussi a passé. Développement des images initiales. Tout le monde sait qu’un certain nombre des théâtres de Paris ne vivent que par la mise en scène. L’esprit est relativement au temps dans les mêmes conditions que la vue relativement à la distance.

En cela, l’esthétique théâtrale devra suivre l’esthétique dramatique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *