Produit de l’analyse, elle pousse les artistes dans la voie de l’analyse

Cette figuration manque de grandeur et n’est pas de nature à faire sentir au public le poids dont la sainte armée devrait peser sur l’orgueil et sur la colère d’Athalie. En outre, les changements d’acteurs finissent par nécessiter une nouvelle mise au point. Plus importantes encore sont les modifications qu’exigerait le costume d’Agamemnon.

C’est la généralité d’un phénomène qui justifie sa représentation.

Mais il faudrait apprendre à s’en servir et faire du port du costume antique une étude attentive.

Si donc, par impossible, le hasard montait sur la scène, l’art en descendrait.

Or il y a un remède efficace à la dégénérescence théâtrale qui nous menace; et ce remède c’est le retour fréquent au répertoire classique. De la décoration peinte et du matériel figuratif.

Il était nécessaire, en effet, que le public eût encore présents à la mémoire les faits sur lesquels j’attire son attention. Trois dragons d’azur rayonnent jusqu’au col. On doit donc se garder de soumettre à l’esprit des coordinations contradictoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *