Combien seront différents les effets que l’on devra se proposer d’obtenir dans la représentation de _l’ami

Cet exemple montre qu’il faut lire avec la plus grande attention l’oeuvre que l’on doit mettre en scène et déterminer la nature de l’inspiration de l’auteur. Du costume d’Hippolyte.

On peut d’ailleurs juger de la puissance d’effet que possède un mouvement d’ensemble par les ballets italiens dont c’est à peu près le seul mérite. Deuxièmement, nulle action dramatique, née du conflit de passions humaines, ne peut s’isoler des milieux où elle se noue, se développe et tend à sa fin. Mais à la fin du premier acte, combien change la situation! En apprenant la mort de Thésée, Phèdre reste saisie, immobile, silencieuse, ouvrant l’oreille aux perfides conseils d’Oenone, qui ne vont que trop au-devant du coupable espoir qui lui fait horreur.

La juxtaposition de la réalité empêche donc l’illusion de se produire au même degré que si le dénouement se profilait sur un décor de carton. Nous voyons le passé sous un angle différent.

Il lui est donc interdit de composer des tableaux où doit éclater la contradiction qui résulte de la juxtaposition d’êtres soumis à la perspective réelle de la nature et d’objets soumis à la perspective fictive des théâtres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *