On en a une preuve dans ce fait que dans une seconde de sommeil le rêve

Influence du costume sur le jeu et sur la diction. Le théâtre en présente de nombreux exemples. Dès les premières pages de ce volume, nous avons dit l’intérêt supérieur qui s’attache à la représentation des oeuvres classiques. Nous ajouterons, ce qui résulte des idées déjà exposées et sur lesquelles nous reviendrons, qu’on doit dans la mise en scène se rapprocher de la sobriété et de la discrétion de la mise en scène idéale, dans la proportion où l’oeuvre représentée s’approche de la perfection.

Comme on a pu s’en rendre compte, une grande partie de la science de la mise en scène consiste dans l’oscillation des jeux de scène autour du centre optique ou à droite et à gauche de la ligne optique. C’est même cette pièce d’étoffe qui devrait remplacer le voile, et que Phèdre devrait avoir ramené sur son front.

C’est là son modèle; il s’efforce d’en bien concevoir les formes lumineuses, qui se dessineront dans la chambre noire de sa pensée. Ces deux lois essentielles sont: la première, la loi de proportion, que nous étudierons dans le présent chapitre; la seconde, la loi d’apparence, dont nous réservons l’examen au chapitre suivant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *