C’est sa propre émotion, croissant pendant tout le temps que dure la chanson des lavandières, qui

Du lieu optique. Au troisième acte de _Il ne faut jurer de rien_, le décor, à la Comédie-Française, représente un bois sombre et sauvage. Caractère d’un théâtre, de son répertoire et du public qui le fréquente. Ce sont là, en effet, les conditions désastreuses dans lesquelles une oeuvre dramatique paraît sur le théâtre. C’est bien loin pour décider. A ce dédain de la psychologie se joint un amour immodéré pour la physiologie.

On peut aisément fournir des exemples qui mettront en relief cette double contradiction. La grandeur d’âme du père et de la fille, la pureté de leur conscience morale, leur respect pour les hiérarchies sociales, le soin de leur propre dignité, l’estime qu’ils ont d’eux-mêmes, la fierté qui relève jusqu’à l’héroïsme le sentiment de leur devoir, font un spectacle poignant et douloureux de la lutte généreuse qui se livre dans le coeur du père entre son amour paternel et le respect qu’il a pour son bienfaiteur, dans le coeur de la fille entre son amour et son affection filiale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *