Or, pour les adapter à la scène française, ou modifie la physionomie de ces oeuvres par

Du vrai et du vraisemblable. CHAPITRE VIII La mise en scène est conditionnée par le nombre probable de spectateurs. Son influence sur la composition du rôle de Thésée. Il est donc nécessaire, dans l’étude des oeuvres dramatiques fondées sur le développement psychologique des sentiments, de distinguer celles où les émotions découlent de causes subjectives de celles où elles proviennent de causes objectives. La distance, en effet, ne nous permet pas d’apprécier le poli du marbre, la transparence de l’ivoire, la qualité fibreuse du bois, la trame soyeuse des étoffes, non plus que l’habileté du tissage ou du brochage. La difficulté était précisément dans le grand nombre de traits précis et particuliers dont, relativement à cette époque peu éloignée de nous, notre imagination est encore encombrée.

Ce que nous venons de dire des sentiments et des idées exprimées par le drame est également vrai de la mise en scène. De la contention d’esprit du spectateur. Or une marche de flanc est aussi dangereuse au théâtre qu’à la guerre, car le ridicule tue aussi bien et aussi sûrement qu’un boulet de canon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *