Il n’y a pas de meilleure école pour les comédiens; et c’est l’influence permanente de l’ancien

Chacune des deux méthodes que j’oppose l’une à l’autre a ses vertus et ses défauts: ce n’est pas ici le lieu de les comparer entre elles. Mais, objectera-t-on, au lieu de finir à minuit le spectacle finirait à onze heures: on me permettra, je pense, de mépriser absolument cette objection. La musique, en effet, y joue un rôle ingrat et n’a d’autre mérite, aux yeux de Jean Rantzau chez qui se donne un petit concert improvisé, que celui d’être un bruit désagréable et agaçant pour Jacques Rantzau.

C’est en général le talent et l’argent qui, bien plus que la naissance, assurent une haute position sociale. Quand un groupe de figurants, soldats ou licteurs, arrive sur la scène, il doit se présenter vivement, en ayant l’attention de ne pas prendre l’allure cadencée du pas militaire, et s’arrêter franchement sans se préoccuper de la régularisation des rangs; s’il entre par le fond et s’il doit faire face au public, il faut que le mouvement soit un et jamais décomposé en deux mouvements.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.