Pauvre culotte de toile bleue, humble culotte a quarante sous! rien de piteux comme les deux

Son seul luxe, ces manchettes.

Un mari, tu en chercheras un autre. En attendant, faisons-lui, de loin, la chamade: il verra bien que nous n’avons pas peur! Et hurlant, criant, injuriant, gesticulant, montrant le poing tous ensemble, les gens de Gonfaron firent de loin a Maurin une conduite de charivari, une chamade de carnaval; et a qui mieux mieux ceux qui avaient des fusils, a plus d’une demi-lieue de distance, tiraient sur lui avec du plomb pour les fifis, les futi-fus et les becs-figues, tant et tant que les bravades de Saint-Tropez sont moins bruyantes et moins effroyables! Alors, tel Boabdil, le roi Maurin, qui pour mieux dominer l’armee ennemie commencait a gravir les premieres pentes des Maures, se retourna, s’arreta debout sur une roche avancee; et contemplant a ses pieds ce desordre vain mais injurieux, cette fumee inutile d’ou sortaient des eclairs et des tonnerres meles aux cris d’une humanite souffrante, mais dont il avait honte, il murmura tristement, en secouant la tete: –Et dire que voila mon peuple! CHAPITRE XL De la memorable conversation qu’eurent ensemble Maurin des Maures et son ami Caboufigue, ex-roi des negres, berger de crocodiles, conservateur radical et candidat a la deputation. . Comme ses vingt ans venaient d’eclore, que ses grands yeux piquants emportaient le coeur, que sa chevelure, sans lui battre les talons, lui devait bien descendre plus bas que les hanches qu’elle avait rondes et dansantes, les occasions de jeter le peu de bonnet qui lui restait par-dessus les cabarets a la mode, ne lui manquerent pas.

. Tu m’attraperas dans les bois, quand j’aurai tous mes moyens de fuir. Pourquoi parler de recompense? dit-il; croyez-vous donc que le devouement puisse s’acheter; gardez votre or, caballero; il me serait inutile, je n’en ai pas besoin.

Il avait envie de pleurer. Maurin n’est pas mort! –Vous oubliez que Maurin n’est pas un personnage de roman. Comment le savaient-elles? Le plus profond silence regnait au dehors. . Prescieux l’aborde avec la certitude de lui entendre communiquer un bon conseil. Il visa, regrettant toujours son fusil a deux coups. Nul ne denonca l’arrangement aux magistrats. J’ai reflechi, et cela change beaucoup.

Presque aussitot Lopez parut conduisant les deux chevaux. Vaniteuse joie du jeune homme qui suppose acquiescente cette immobilite. Je vous vois d’ici parmi les magots, fit le lourd financier qui cherchait a se venger de Leonie.

Maurin etait, cette nuit meme, a l’affut des sangliers et il venait de decharger son fusil de ses deux coups, quand, desarme comme il l’etait, et assis dans son etroite cabane de branchages, il fut attaque par Grondard. Gros comme il est, voui, que je l’ai vu! Il a les joues roses comme le dedans de ces porcs frais qu’on voit tout ouverts chez les bouchers dans les villes, la veille de Noel, et qui sont tout enguirlandes de lauriers-sauce! –Se presentera-t-il? Il est dangereux; beaucoup se tromperont sur son compte.

Si tu me veux encore, gagne-moi, merite-moi! La maniere, tu la connais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *