C’est drole, que? je ne sais pas comment il aura pu se tirer d’affaire avec un

Puis, cavaliers et berline s’engouffrerent dans le defile ou ils ne tarderent pas a disparaitre. . Ils furent contraints de le laisser agir a sa guise.

Oh! stupidite immense des hommes.

Tu verras, repondit le jeune homme dont le regard etincelait; pardieu, c’est une triomphante idee qui m’est venue-la. Allons, allons, dit gaiement l’aventurier, soyez sans inquietude, je vous le ramenerai sain et sauf. . Une detonation retentit; le condamne jeta un horrible cri d’agonie et tomba la face contre terre, se debattant dans des convulsions horribles. Il fut donc eleve comme s’il eut ete reellement fils legitime, d’autant plus que dona Lucia de la Cruz mourut en ne donnant qu’une fille a son mari. Cette fois, il n’en avait pas ete ainsi; le president avait expressement defendu qu’aucune femme suivit l’armee; les soldats avaient donc emporte leurs provisions de bouche toutes preparees dans les alforjas, ou doubles poches de toile attachees a l’arriere de leur selle; precaution qui, en evitant une perte de temps considerable sur celui marque pour le repas, avait en outre cet avantage qu’elle evitait qu’on allumat du feu. L’aumonier et le comte firent un geste d’assentiment et s’assirent. Qu’il n’eut pas vu les gendarmes, et il etait arrete. Bien entendu que je ne le laisserai pas pour graine a la porte de l’hotel; mais, monsieur le prefet, il y a autre chose. Connaissez-vous cet homme? lui dit-il d’une voix basse et tremblante. Ils sont deux.

Il y a vraiment des gens qui ne comprennent rien de rien! CHAPITRE XXX Comment les fetes publiques des Plantouriens furent troublees, le beau jour de la Saint-Martin, et comment un heureux miracle termina cette lamentable aventure.

. Vous, placez-vous ici! Et vous avez entendu la recommandation que j’ai faite au general, he? Pas de cigare, pourquoi les sangliers nous eventeraient. Aujourd’hui, les gouvernements comptent avec sa bourse.

A leur tete venaient le prefet de la ville, l’alcade mayor et plusieurs corchetes. Voila qui est singulier, murmura le jeune homme. On distinguait ses pattes rejetees en arriere. Qu’Orsini eut conduit sa fille a la battue de l’Esterel, cela n’avait pas ete pour plaire au gendarme. Bon, alors ici je rejoindrai mon maitre. Sandri pensait bien reprendre ses chevaux ou il les avait laisses, a la cantine du Don, sans entrer chez Orsini, pour n’avoir pas a confesser la ridicule aventure qui venait de lui arriver, mais il comptait sans son futur beau-pere qui lui cria: –Sandri!. Pour peu que je tarde, il se croira fils de pape! –Tu aurais du paraitre plus tot, fit le vieux Saulnier. Un sou la fiche. Voyez-vous, monsieur le prefet, nous en avons assez de vos farceurs qui nous viennent de Pontoise ou de Paris, avec des phrases et des cors de chasse, et qui se font nommer representants pour ne rien representer que leur interet. Et dans ses yeux la reconnaissance remplacait la colere. _Oouras mai quaouco couyounado!_ ce qui peut se traduire ainsi: Tu auras fait encore quelque mignonne sottise, nigaud! Mais, _vai_, ajouta-t-il, ce n’est pas moi qui t’acheterai!.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *