Le comte, ainsi que vous le comprenez sans doute, n’etait que mediocrement satisfait des conditions que

Mais Cuellar se hata de les desabuser.

–Quant a moi, dit-il d’une voix sombre, comme j’ignore ce qui va se passer ici et que je redoute un piege ou un guet-apens, je ne sortirai que sur l’ordre expres de don Jaime, c’est lui qui m’a eleve, je suis son fils d’adoption, mon devoir est de le defendre. –Ne m’abandonne pas, Maurin, souffla-t-elle par reflexion en mettant son nez hors des draps. –Redige ainsi que je l’ai demande. Le pere de Tonia, qui voyait les generaux, les prefets et les inspecteurs des forets obeir sans replique a Maurin, ne fit pas la moindre objection.

Pastoure tira de sa poche un chilet d’une autre forme, fait d’un fragment de patte de langouste, et se mit de son cote a imiter le merle. Son rire montrait dans sa face brune des dents blanches, bien rangees, serrees, eclatantes, des dents de loup.

Gaspard de Besse, notre fameux voleur revolutionnaire, etait de cette race-la; seulement Maurin est d’une scrupuleuse honnetete–c’est-a-dire, helas! un peu degenere! Il finira mal, car il tient de l’humanitaire. Et sa voir la page lame qui, sans cesse se derobe, et repasse, et remonte, menacante, et vue seulement par un reflet mince qui vire.

.

Et il presenta au President un papier plie en quatre.

Ve, rendez-nous ce service! –C’est vrai que tu coucheras a la feniere, dit Secourgeon rendu tout a coup soupconneux par l’entrain de sa femme et le brillant regard que lui lancait Maurin. Le souper commenca.

–Dieu veuille que vous reussissiez, general. Et je n’ai dit que ce que j’ai voulu dire. Maurin tourna bride et disparut. –Attendez donc!. –Maintenant je suis pret a vous entendre, dit l’ambassadeur; veuillez parler, je vous prie, monsieur le C. Ces debauches il les meprise. M. Le lecteur connait assez l’aventurier que nous lui avons presente sous tant de noms, pour deviner que, une fois sa resolution prise de pousser en avant, il n’hesiterait pas a le faire. Il y a des traitres partout. Lorsqu’ils atteignirent le pied de la colline que dominait l’hacienda, l’aventurier arreta son cheval au moment ou celui-ci s’engageait dans le sentier conduisant a la porte principale de l’habitation. La faveur qu’il vous demande servira notre cause, comme d’autres l’expliqueront a M. Pas possible! comment as-tu fait ton compte? Quand on tient un pareil oiseau, on s’y prend de maniere, en l’attachant, qu’il s’etrangle plutot avec la corde, que de pouvoir s’en tirer! –Que voulez-vous? il est ruse comme le plus ruse des renards. –Ma foi, c’est evident, dit Dominique. Je vois bien que tu as tout a fait l’air d’un ane, mais je suis paye pour savoir que tu n’es qu’un moine! –Ce qui prouve, s’ecria Maurin, que bien avant les assignats, il y avait des anes qui parlaient comme des hommes; mais vous trouveriez plus facilement aujourd’hui des hommes qui parlent comme des anes!. Il fit mine de se derober. –Rappelez-vous, disait Maurin, marchant et causant au milieu d’eux, que nos gueusards ont des fusils. Convenez que cela ne manque pas d’allure, et, qui sait? de sagesse peut-etre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.