–et quoi, maurin? maurin regarda le prefet en face

–Ne le sais-je pas bien que je suis perdu? dit le blesse qui avait entendu cette derniere parole, tue-moi donc sans me faire souffrir davantage.

Et il lui tendit poliment la bougie. En effet, ce n’avait ete que grace a une puissance de volonte extreme que le blesse etait parvenu a soutenir une si longue conversation; la secousse qu’il avait recue etait trop forte, sa blessure trop grave pour que, malgre tout le desir qu’il en avait, il lui fut possible de discuter plus longtemps, sans risquer de tomber dans une syncope plus dangereuse que celle dont il avait ete si miraculeusement tire par son genereux sauveur; deja il sentait battre ses arteres, un nuage s’etendait sur sa vue, des bourdonnements sinistres se faisaient dans ses oreilles, une sueur glacee perlait a ses tempes; ses pensees, dans lesquelles il avait eprouve tant de difficultes a remettre un peu d’ordre et de suite, commencaient a lui echapper de nouveau, il comprit qu’une resistance plus prolongee de sa part serait une folie, il se laissa aller en arriere avec decouragement et poussant un soupir de resignation: –Ami, murmura-t-il d’une voix faible, faites de moi ce que vous voudrez; je me sens mourir.

« J’ai connu, voici quelques annees, un vieux gavot, un paysan de la montagne, qui s’appelait Marius-Sidoine Cabasse. Deux mille cinq cents hommes chauffaient les fours, gavaient les volatiles. Au fait, pourquoi me parles-tu de tout excepte de ton ambition? Je t’attendais. site de l’entreprise Enfin! Essayons toujours de le secourir, bien que je craigne que ce soit peine perdue. La branche tres longue et tres flexible s’inclina avec vitesse d’abord sous le poids de l’homme, puis resista, craqua, se rompit lentement, s’abaissa de nouveau, et Maurin, grace a ce parachute, arriva a terre en pliant sur les jarrets et sans avoir lache son fusil. C’est un homme vraiment trop riche. Bref, au milieu de toutes ces griseries de la victoire, elle doubla, sans s’en douter, l’epoque lamentable des rides opiniatres, des dents branlantes, et des cheveux qui s’en vont tristes comme les feuilles d’automne. –J’obeirais donc, reprit la jeune fille. Parfois il proteste: « Allons donc! » aux debauches trop invraisemblables. Lui, tres emu, ne doute pas maintenant que ses protestations ne soient sinceres.

Le comte ferma tranquillement la porte derriere eux. Hum! Le cas est grave! Comment faire pour remedier a cela? –Bourreau! reprit faiblement le blesse, tue-moi. « Et lorsqu’a la fin l’idee nous prit de l’appeler pour voir s’il y etait encore,–car, bien que l’evasion nous parut chose impossible, nous appelames le prisonnier (mais trop tard) pour etre en regle avec la prudence,–rien ne repondit. . . Ils sortirent alors suivis de Leo Carral et des deux domestiques du comte. Ah! _s’il n’y avait que des marins sur la terre!_ » Au service, il avait appris, d’un matelot amateur, a tirer a l’epee. Le comte et son ami entrerent. –Vous avez, je le vois, dit le comte, eu comme moi le pressentiment d’un danger. Il prit les revolvers, les fit disparaitre sous sa robe, s’empara du couteau, puis il toucha legerement le dormeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.