–c’est elle qui est la cause de tout ce scandale, pas? continua blanche d’etanges

–Que veux-tu faire? demanda le comte. –Un instant, repondit don Felipe en se levant a son tour, j’ai, avant de croiser le fer avec vous, deux demandes a vous adresser. . –Monsieur, repondit le comte en s’inclinant gracieusement devant le vaquero, je regrette sincerement de m’exprimer si mal en espagnol, ce qui m’empeche de vous montrer le vif desir que j’eprouve de vous voir partager la sympathie que, des a present, vous m’inspirez. Tres bas, elle affirme « oui ». Et mon camarade m’attend a la cantine, avec les chevaux. –Eri dre! J’etais droit! cria Pastoure. _ _Petale a petale s’effeuillent les roses pourpres. –Eh bien, reprit don Diego, je vous dirai que j’ai entretenu hier le general d’une affaire que je comptais vous proposer; savez-vous ce qu’il m’a repondu? Ne faites pas cela, mon cher don Diego, malgre ses hautes capacites, le colonel don Felipe est un niais imbu des prejuges les plus ridicules, il ne comprendrait pas la grande portee patriotique de l’affaire que vous lui proposeriez, il ne verrait que l’argent et vous refuserait en vous riant au nez, bien que cependant vingt-cinq site de l’entreprise mille piastres forment une fort belle somme; et il termina en ajoutant: soit, puisque vous lui avez donne rendez-vous, allez le trouver; ne serait-ce que pour la singularite du fait, vous verrez, si par hasard vous vous avisez de parler de cette affaire, comment il vous fermera la bouche et vous renverra, vous et vos vingt-cinq mille piastres, avec votre courte honte. . –Parbleu! dit Cabissol, il est beaucoup plus vrai que la verite, ce qui, pour les contes, n’est point rare. Maurin avait tue trois ou quatre becasses que son brave griffon lui avait joyeusement rapportees, et il se rapprochait du lieu ou il devait retrouver son compagnon Pastoure pour gagner avec lui le Plan-de-la-Tour. . les commissaires n’en prenaient pas ombrage car le policier amateur les faisait maintes fois beneficier de ses decouvertes; et, dans plus d’une grosse affaire ou la police avait du donner « sa langue aux chats », M. Et si tu files de Saint-Tropez, c’est moi, Maurin, qui t’irai chercher par les oreilles. Ai tant dormi et redormi Que la nuit m’a surprise. . Don Jaime lui tendit la main, et lui lancant un regard significatif: –Soyez le bienvenu, mon cher baron, lui dit-il en francais, langue que les deux dames parlaient fort bien, je vous attendais avec impatience.

–Hein! fit le general Cobos. Quand il sentit la bete chaude et remuante contre son estomac: « Ve! que je l’ai! » cria-t-il, joyeux. Mais qu’avaient-ils a craindre puisqu’ils fermerent et, du dehors, etayerent la porte avec un gros _cabrin_ (poutrelle) qui trainait la pour cette fin meme? Ils eurent un moment l’idee de s’y adosser, mais, pour dire la verite, le seuil et les entours etaient si facheusement souilles d’ordures de poules qu’ils s’en ecarterent un peu, et s’assirent, encore assez pres de la, sur deux grosses pierres, sous un arceau du cloitre. . Seulement le regard de Maurin etait plein de moquerie, celui de Sandri, le Corse, charge de haine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *